Enquête 1 : Generic Paid Search
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0

Le boss était passé ce matin. Il était furax. Il avait découvert une nouvelle ligne dans ses données Analytics : Generic Paid Search. Je devais lui faire un rapport sur cette nouvelle fantaisie signée Google. Pfff Generic Paid Search, je vous jure !! Il y a certains matins où on préfère rester couché…

Acte 1 : Google Analytics

J’avais compris en rejoignant mon département que Google Analytics était un des nerfs de la guerre. Beaucoup de chefs de gang ne mesuraient pas assez l’intérêt de données statistiques que délivraient cet outil. Toutes les visites, toutes les transactions, toutes les sources de trafic figuraient dans les rapports Analytics. C’était dans une de ces lignes qu’était apparu le nouveau suspect : Generic Paid Search. « Paid Search« … ce nom me disait quelque chose…

Acte 2 : Google Adwords

Je me rappelle. Torrio m’avait rencardé sur un dénommé Adwords. Celui-ci permettait aux types qui jouent à Wall Street de miser des mots-clés aux enchères. Cet outil était évidemment détenu par Google. Comme il lui fallait une synergie entre Analytics et Adwords, il décida de créer un pont entre les deux. C’est ainsi que les données d’Adwords se sont retrouvées visibles dans Analytics sous le nom de Paid Search.

Résultats Analytics : Generic Paid Search

Acte 3 : Generic Paid Search

Paid Search étaient donc la source Adwords. Autrement dit quand un trafiquant recevait une visite issue des enchères, Analytics le catégorisait comme « Paid Search ». Pour aller plus loin dans son outil, GG avait décidé de proposer une segmentation des visites {Adwords|Paid Search}. Il était possible désormais de savoir si ces visiteurs avaient trouvé l’annonce avec des mots-clés génériques type « drogue, sexe, alcool » ; ou si c’était la notoriété des barons (ex : Al Capone, alcapone.fr) qui les avait amené à visiter le site… Ainsi dans Analytics, Generic Paid Search correspondait aux requêtes Adwords dont les mots-clés étaient génériques. Paid Search correspondait quant à lui à la marque, au branding. [certains avaient d’ailleurs l’intitulé « Brand Paid Search »]

Conclusion du rapport

Google avait envoyé un signal fort. Avec Generic Paid Search, les barons pouvaient désormais mesurer leur notoriété. Comment les clients les avaient trouvé ? Par leur réputation ou par leurs produits ? Cela permettait ainsi de comparer des données comme le taux de transformation. Est-ce que « Al Capone » vendait plus que « trafic d’alcool » par exemple ?

J’éteignais mon écran et partis me prendre un café.

 Les données de l’enquête ont été récoltées grâce à cet indic : http://www.getfoundquick.com/google-analytics-has-added-brand-and-generic-paid-search-channels/

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0